En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Au Congrès américain: arrêtons le TPP

Au Congrès américain et aux élu(e)s chargé(e)s de voter le Traité transpacifique:

En tant que citoyen(ne)s du monde entier, nous vous demandons de voter contre le Traité transpacifique et de rejeter tout projet risquant de limiter la capacité de nos représentants à réglementer les affaires publiques dans le sens de l'intérêt général. Le TPP menace la démocratie, l'indépendance des institutions étatiques, les droits des travailleurs, la protection de l'environnement et la liberté sur Internet. Nous vous exhortons à rejeter cette offensive des multinationales.

Indiquez votre adresse e-mail:
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Alors que la lutte contre le TAFTA en Europe bat son plein, douze pays viennent de conclure un autre accord secret qui octroie aux multinationales de larges prérogatives sur 40% de l’économie mondiale. Mais si nous agissons rapidement, le Congrès américain peut l’arrêter.

Le Traité transpacifique (TPP) est un monstrueux accord de libre-échange qui pourrait étendre largement la censure d’Internet. C’est aussi le rêve devenu réalité des géants de l’industrie pharmaceutique et de Monsanto. Mais avant d’acquérir force de loi, il doit être ratifié par chacun des pays. La bonne nouvelle, c’est qu’un nombre sans cesse croissant d’élus aux États-Unis s’y opposent ouvertement. Or, si le Congrès américain rejette ce traité, il ne verra pas le jour.

Avaaz est la mieux placée pour faire entendre les voix des citoyens venant de ces douze pays et du reste du monde. Offrons à nos alliés au sein du Congrès des États-Unis le large soutien public dont ils ont besoin pour protéger nos libertés. Rejoignez cet appel et faisons-le entendre tout autour de nous! Notre pétition sera remise directement au Congrès.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: