Mettez à jour vos Paramètres de Cookies pour utiliser cette fonctionnalité.
Cliquez sur 'Tout autoriser' ou activez uniquement les 'Cookies pour une publicité ciblée '
En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

Stop aux attaques militaires contre les centrales nucléaires

À tous les États parties du Traité de non-prolifération des armes nucléaires:

En tant que citoyens du monde entier horrifiés par la perspective d'une catastrophe nucléaire en Ukraine, nous vous appelons à mettre la Conférence d'examen du Traité de non-prolifération à profit pour demander l'interdiction des combats près de tout réacteur nucléaire, leur démilitarisation et la création d'une "zone de sécurité" d'au moins 30km. Nous vous demandons également d'appeler à ce que la Russie autorise l'accès immédiat à la centrale nucléaire de Zaporijia en Ukraine aux inspecteurs indépendants de l'Agence de l'énergie atomique.

Entrez votre adresse électronique:
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Stop aux attaques militaires contre les centrales nucléaires

Nous sommes peut-être à deux doigts d’une terrible catastrophe nucléaire.

En Ukraine, l’occupant russe a attaqué une énorme centrale nucléaire de six réacteurs – et les combats s’intensifient.

Les roquettes explosent autour de la centrale, et une seule erreur pourrait mener à la catastrophe nucléaire – avec son cortège de maladies et de morts, entrainant le déplacement de populations entières et un véritable cataclysme écologique.

Et il y a plus incroyable encore: le droit international n’interdit même pas explicitement de bombarder une centrale nucléaire! Mais aujourd’hui nous avons une opportunité unique de peser sur une décision cruciale et d’avancer pour prévenir les attaques militaires sur les réacteurs nucléaires dans le monde entier.

Les principaux négociateurs sur le nucléaire prennent leur décision cette semaine et selon des sources bien informées, un appel citoyen massif pourrait les pousser à franchir le pas. Signez maintenant et quand cet appel sera vraiment immense, nous le remettrons directement à la table des négociations à New York.
Publié le

Parlez-en à vos amis!