En continuant, vous acceptez notre Politique de confidentialité qui détaille comment vos données sont utilisées et sécurisées.
J'ai compris
Nous utilisons des cookies pour analyser l'utilisation de ce site par les visiteurs et vous offrir la meilleure navigation possible. Consultez ici notre politique de Cookies.
OK

WikiLeaks : Stoppez la répression


Au gouvernement des Etats-Unis et aux autres pays et grandes entreprises qui sont impliqués dans la répression contre WikiLeaks:

Nous vous appelons à arrêter immédiatement la répression dont WikiLeaks et ses partenaires sont victimes. Nous vous exhortons à respecter les principes démocratiques et les lois garantissant la liberté d’expression et la liberté de la presse. Si WikiLeaks et les journalistes avec qui il collabore ont enfreint des lois, ils devraient être poursuivis en justice selon la procédure régulière. Il ne devraient pas être soumis à une campagne d’intimidation extra-judiciaire.

Indiquez votre adresse e-mail:
Entrez votre numéro de téléphone si vous souhaitez être contacté(e) par téléphone ou par SMS.
Merci d'autoriser Javascript pour obtenir de meilleures performances sur cette page
En continuant, vous acceptez de recevoir les emails d'Avaaz. Notre Politique de confidentialité protège vos données personnelles et détaille comment elles peuvent être utilisées. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.

Derniers signataires

Soutenez WikiLeaks - signez la pétition!

La campagne d'intimidation malfaisante visant WikiLeaks est une attaque dangereuse contre la liberté d'expression et la liberté la presse. Des politiciens américains de tout premier plan ont stigmatisé WikiLeaks en le qualifiant d'organisation terroriste, et ont exhorté de grandes entreprises à faire fermer le site. Des commentateurs ont même suggéré d'assassiner son personnel.

Quoi que l'on pense de Wikileaks, les experts juridiques affirment qu'il n'a probablement enfreint aucune loi, et le site collabore avec les plus grands journaux (New York Times, Le Monde, Guardian, Spiegel) pour vérifier soigneusement les informations qu'ils publient - soit à ce jour moins d'1% des notes diplomatiques qui lui ont été révélé.

Nous avons besoin de toute urgence d'un tollé public général pour défendre nos libertés démocratiques fondamentales. Signez la pétition pour mettre fin à la répression -- rassemblons 1 million de voix cette semaine!

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: