Une solution pour la Syrie

A l'attention du Président américain Obama et du président iranien Rohani:

En tant que citoyens du monde horrifiés par le massacre d'innocents en Syrie, nous vous appelons à mettre de côté vos différences et vous retrouver pour vous engager sur la voie diplomatique et rapprocher les parties belligérantes de la table des négociations pour obtenir un cessez-le-feu et la paix. Vous êtes dans une position unique pour aider à mettre en place cette solution. Il faut une nouvelle diplomatie ambitieuse. Nous vous appelons à la mettre sur pied pour commencer à sauver des vies.
 
Déjà membre d’Avaaz?
Indiquez votre adresse e-mail et cliquez sur "Envoyer".
Première visite? Merci de remplir le formulaire ci-dessous.
Avaaz protège vos informations personnelles et vous tiendra au courant de campagnes similaires.

Il y a quelques semaines les enfants de cette photo ont été assassinés à l'arme chimique dans leur sommeil, mais il semble que le monde les ait déjà oubliés et se perde dans un débat sans fin entre soit des frappes américaines, soit ne rien faire... Mais il y a aujourd'hui une lueur d'espoir pour une voie pacifique qui mette fin à ces massacres.

La guerre sanglante en Syrie s’est nourrie des rivalités entre l’Iran, principal soutien de Bachar El Assad, les Etats-Unis et leurs alliés respectifs. Mais la dernière attaque chimique a changé la donne et leurs discours: le nouveau président iranien, plus modéré, a condamné l’utilisation des gaz et Obama a annoncé être prêt à travailler avec "tout le monde" pour résoudre le conflit. Interpellons ces deux dirigeants pour qu’ils s’installent enfin à la table des négociations et fassent dialoguer les parties belligérantes avant que d’autres vies ne soient prises.

En ce moment même, les bruits de bottes résonnent au niveau mondial à propos de la Syrie mais si nous sommes suffisamment nombreux à dire aux présidents Rohani et Obama que le monde souhaite une diplomatie active, nous pouvons mettre fin au cauchemar de milliers d'enfants syriens terrifiés à l'idée de nouvelles attaques au gaz. Nous n'avons pas de temps à perdre. Cliquez maintenant pour vous joindre à l'appel -- quand nous atteindrons un million de signataires, nous remettrons notre pétition directement aux deux présidents.

Parlez-en à vos amis!

Postez le lien de cette campagne sur un tchat ou sur Skype: